Influence du climat sur la vigne ou le vin

Le caractère et la qualité d’un vin dépendant beaucoup des conditions climatiques qui existent dans la région où il est produit.

Les variations climatiques de l’année auront bien sûr une incidence sur le vin. Chaque millésime a donc un caractère propre en fonction des conditions climatiques de l’année.

climat vinLes vins seront également différents selon les régions ainsi les vins d’Alsace sont bien différents des vins de Provence.

Qu’est ce le climat pour le vin

Le climat regroupe l’ensemble des phénomènes météorologiques qui caractérisent l’atmosphère d’un endroit.

On peut retrouver le climat régional, local et même le micro-climat selon la superficie d’un lieu.

Le climat régional
C’est le climat moyen d’un certain territoire, plus ou moins étendu, selon la zone dans laquelle il se trouve (plaine, région montagneuse…).
En France, dans les régions viticoles, on retrouve 3 types de climats régionaux : continental, méditerranéen et océanique.

Le climat local
Dans une région, c’est un lieu présentant des éléments climatiques homogènes.

Le micro-climat

Il concerne une superficie limitée bénéficiant de conditions climatiques particulières.

Les différents types de climat en France

En France, on retrouve, 3 types de climats :

Le climat méditerranéen
Il bénéfice d’une température annuelle moyenne douce se situant entre 13 et 15°.

De températures supérieures à 10° d’avril à octobre, soit pendant la période végétative de la vigne.

Un ensoleillement important.

Des précipitations au printemps et en automne et une période sèche l’été.

Ce climat est présent dans tout le sud de la France avec cependant certaines caractéristiques régionales.

Languedoc Roussillon
Les caractères du climat méditerranéen sont très marqués avec des températures élevées et une période d’été très sèche.

Provence
En raison de la proximité de la mer et de l’altitude quand on s’éloigne de la côte, les caractéristiques du climat méditerranéen sont moins marquées.

Vallée du Rhône
Dans la vallée du Rhône les particularités du climat méditerranéen diminuent de plus en plus lorsque l’on s’éloigne de la mer avec des étés plus chauds et hivers plus froids. Ce phénomène est accentué par le mistral, vent froid venant du Nord.

Le climat océanique
Le climat océanique se caractérise par des hivers assez doux et des étés assez frais. Les précipitations sont moyennes et reparties tout au long de l’année.

La température moyenne annuelle est assez douce entre 11 et 12,5°.

Un ensoleillement moyen.

Plus on s’éloigne de l’océan et plus les conditions climatiques se rapprochent de celles du climat continental.

Le climat continental
Les températures sont très contrastées au cours de l’année avec une température moyenne annuelle plutôt fraiche entre 10 et 12°.

La somme des températures actives au moment de la période végétative est assez basse, ce qui limite le développement de la vigne sous ce climat.

L’ensoleillement est moyen.

Les précipitations annuelles sont moyennes, mais régulières tout au long de l’année notamment avec des pluies orageuses en été.

On retrouve ce climat dans l’est de la France, avec des différences selon la latitude, plus on va vers le Nord, plus les conditions climatiques sont fraiches.

Les éléments du climats

La vigne donne les meilleurs résultats dans les régions chaudes des climats tempérés puisqu’elle a besoin de chaleur pour que les raisins murissent et elle est également sensibles aux gelées.

Les éléments du climat qui influent sur le type de vins sont :
La lumière
Le rayonnement solaire est indispensable à la photosynthèse qui permet transformer la sève brute (eau et sels minéraux contenus dans le sol), en sève élaborée ou sucre.

La température
Le facteur thermique est important dans le développement de la vigne au travers des températures moyennes annuelles et les températures extrèmes.

  • Les températures basses : lorsque la vigne est en repos hivernal, les températures ont pu d’influence. Cependant, les fortes gelées (inférieures à – 15°) peuvent endommager les ceps et les gelées de printemps peuvent aussi causer des dégâts notamment après le débourrement.
  • Les températures élevées : les températures estivales trop élevées accompagnées d’une sécheresse importante nuisent également au développement de la vigne.
  • Les températures moyennes annuelles : la vigne demande de la chaleur, la période favorable annuelle est l’époque pendant laquelle la température journalière moyenne est supérieure ou égale au zéro de végétation, c’est le seuil à partir duquel, la vigne entre en végétation. Ce zéro de végétation est variable selon le cépage et la région, mais est généralement autour de 10 °.

L’eau
L’eau joue un rôle important puisqu’elle permet le bon développement de la vigne ainsi que la liaison sol-plante (alimentation minérale).
Le facteur eau intervient sur le régime d’alimentation hydrique de la vigne et dépendra du sol et des précipitations. L’époque où interviennent les minimas et les maximas des précipitations influe également sur la vigne.

Les principales causes de variations de facteurs climatiques

Les causes de variations des facteurs climatiques se trouvent dans les facteurs régionaux et locaux (exposition, altitude, pente).

Influences de l’exposition, de la pente
L’ensoleillement d’une parcelle est lié à son exposition ainsi qu’à sa pente. Les exposition sud sud-est sont les plus favorables puisqu’elles bénéficient d’un ensoleillement maximum.
Les parcelles situées sur des pentes fortes favorisent également le rayonnement solaire, l’écoulement de l’air froid et le drainage des eaux. C’est pourquoi, les vignobles sont souvent situés sur des parcelles en pentes : coteaux, collines etc…

Influence de l’altitude
Lorsque que l’on monte en altitude, la température diminue, les conditions climatiques donc se modifient en fonction de celle-ci.

Influence de l’environnement
Dans une même région, l’environnement peut influencer le climat.
Ainsi, la présence de lacs ou de cours d’eau apporte une régulation thermique et un meilleur rayonnement lumineux grâce à la réflexion sur l’eau comme dans les vignobles savoyards.
Les massifs montagneux se trouvant à proximité peuvent provoquer un rafraichissement du climat. A l’inverse, la présence de forêts importantes peut offrir une protection contre les vents froids.

Vous pouvez votre lecture par cet article : climat vin sur Oenologie.fr

Les commentaires sont fermés.